Les Vrais Humanistes
PDF Imprimer Envoyer

Bienvenue sur le Site de la Loge des Vrais Humanistes du Grand Orient de France

Notre Temple

sceaugo

Extrait de l'Article Premier de la Constitution du GRAND ORIENT de FRANCE :

"la Franc-Maçonnerie, institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, a pour objet la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité ; elle travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité .Elle a pour principe : la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience. Elle a pour devise Liberté, Egalité, Fraternité."



Tout est dit dans l’article 1 de notre constitution, qui résume l’essentiel de l’activité des francs maçons, dans et hors de leurs loges.

Une loge maçonnique comme "les vrais humanistes" rassemble des personnes d'horizons très divers : des gens de toutes conditions, de droite ou de gauche, croyants ou pas. Il ya là des salariés, des chefs d'entreprises, des professions libérales, des chômeurs, des retraités, des jeunes et des ... moins jeunes ! L'échange qui s'y déroule est donc forcément différent de ce qui se déroule dans une association ayant un but très précis. La loge n'a pas vocation à dégager une majorité d'idées et les idées minoritaires sont aussi importantes que celles qui recueillent plus d'adhésion. En ce sens il existe une originalité de travail qui contribue à ouvrir l'espace des idées et des réflexions sur les thèmes philosophiques les plus divers, aussi bien que sur des questions sociétales ou symboliques.

La devise de la République

En 1867 les Francs-Maçons se dotent d'une devise : Liberté Egalité Fraternité. Celle-ci deviendra en 1880 celle de la République.

On comprend dès lors l'attachement des Francs-Maçons à cette devise et à la République.

La Liberté, l'Egalité et la Fraternité sont donc des valeurs essentielles pour les Francs-Maçons du Grand Orient De France (GODF) qui est la principale obédience maçonnique en France avec près de 50000 membres.

La Liberté

Les Francs-Maçons du Grand Orient de France ont toujours considéré la Liberté comme le premier des biens inaliénables de l'Homme. Cet héritage fondamental largement développé par les philosophes des Lumières a toujours été au coeur des combats qu'ils ont menés au cours de l'Histoire que ce soit pendant la Commune ou durant les années sombres de l'occupation.

L'Egalité

Dans les Loges du Grand Orient de France tous les participants sont au même niveau et jouissent des mêmes droits. Aucune distinction n'existe donc entre eux, et tous se doivent de respecter la Constitution et le Règlement Général du Grand Orient de France.

La Fraternité

« Il y a des Nous sans fraternité mais il n’y a pas de fraternité sans nous », écrit Régis Debray dans son livre Le moment fraternité. le Nous-fraternité symbolise parfaitement ce vers quoi doit tendre la franc-maçonnerie. Une unité collective qui permet par le travail en loge à chaque individualité d’exister et de se révéler.

La Fraternité « C’est pouvoir appeler frère ou soeur un étranger qui ne porte pas son nom, [...] de cette grâce précaire qu’est une famille élective, de ce bonheur insolite et dangereux mais que rien ne remplace [...]  » poursuit Régis Debray.


En loge, la Fraternité est une composante essentielle de la franc-maçonnerie. Sans cet ingrédient, qui entre dans la composition de nos travaux et anime nos échanges maçonniques, il est impossible de se réaliser pleinement comme franc-maçon.

C’est une alchimie subtile qui permet aux francs-maçons de vivre pleinement la franc-maçonnerie.

La Laïcité

La Laïcité c'est la garantie que chaque citoyen est libre de pratiquer la religion de son choix ou de n'en pratiquer aucune, dans la mesure où cette pratique demeure dans la sphère privée et n'interfère pas dans la sphère publique.

Le principe de laïcité a trouvé sa concrétisation légale dans la loi de 1905 dite de séparation des Eglises et de l'Etat. Par cette loi, le législateur a souhaité séparer parfaitement et symboliquement la sphère privée - et notamment religieuse - de la sphère publique. Entendons par sphère publique tout ce qui touche au pouvoir, qu'il soit administratif, législatif ou judiciaire et c'est pourquoi, d'après cette loi, l'Etat ne favorise ni ne finance aucun culte.

Les Francs-Maçons du Grand Orient De France ont beaucoup oeuvré pour la mise en place de ce dispositif législatif et, actuellement, ils estiment toujours que la Laïcité est une chance pour le "mieux vivre ensemble" dans nos sociétés de plus en plus complexes et de plus en plus troublées.

Pour aller plus loin...