Historique PDF Imprimer Envoyer

Historique de La Loge Cannoise "Les Vrais Humanistes"

Francs_Maçons CannesDes documents incontestables permettent d'affirmer que les premières activités maçonniques eurent lieu dès 1779 dans le fort de l'île Ste Marguerite qui fut une des prisons les plus sûres de France. Beaucoup de prisonniers « politiques » y furent envoyés, parmi lesquels des ministres protestants, après la révocation de l’Edit de Nantes ; la plupart de ces détenus appartenaient à la noblesse ou au clergé. Quatre compagnies de soldats étaient voués à leur gardiennage. C’est dans ce contexte que se créa une Loge composée de frères ayant appartenu, ailleurs, à d’autres Loges.

Par un courrier du 16 Août 1779 Pierre Du BARAIL et Jean Louis De ROSTAN demandent et obtiennent la reconnaissance par le Grand Maître du Grand Orient de France de leur Loge intitulée initialement « L’Union parfaite de l’Orient de l’isle Sainte-Marguerite et de la Concorde » puis plus simplement « La Concorde ». La dernière trace écrite de cette Loge date de 1781. Son existence aura donc été bien courte, sans doute parce que cette Loge ne pouvait recruter et que l’érosion due aux départs de ses membres (retraite des militaires, mutation vers d’autres postes, fin de peine ou décès pour les prisonniers) a fortement contribué à réduire ses effectifs.

La première Loge « civile » de Cannes, « l’École des Mœurs » est créée le 5 avril 1807, mais elle devra cesser ses activités à la chute de l‘Empire. Et il faut attendre le 13 février 1853, pour que 15 francs-maçons Cannois s’adressent au Grand Orient De France pour solliciter la reprise de leur activité. Celle-ci leur sera accordée le 24 novembre 1854. Puis cette Loge quittera Cannes pour Vallauris en 1861.

En 1869 la Loge « La Vraie Lumière » voit le jour ; elle travaillera jusqu'en 1881 et reprendra son activité en 1908.

Francs_Maçons CannesEn 1877 une nouvelle Loge du Grand Orient de France est créée à Cannes et se nomme « Les Amis de la Science ». Cette loge va connaître un grand succès et verra ses effectifs croître d’importance. Elle va alors décider de créer un nouvel Atelier et le 4 avril 1909, celui-ci est installé sous le nom de « La Solidarité Maçonnique ».

Mais c'est bientôt la guerre et en 1919 les rangs des deux Loges « Les Amis de la Science » et « La Solidarité Maçonnique » ont été décimés. Elles décident donc de fusionner; ce sera fait en 1920 sous le nom rassembleur de « Science et Solidarité ».

La Franc Maçonnerie Cannoise continuera son existence jusqu'en 1940, connaitra les difficiles moments de l'occupation et paiera son tribut à son idéal. Une plaque commémore, rue Budin, le souvenir de 4 Frères tombés dans leur combat pour la liberté, ce sont: Maurice DERCHE, Eugène COURBET, Baptiste PHILIP et Robert THIVIN.

Dès 1944 les activités reprennent et en 1973 la Loge « Science et Solidarité » qui compte alors 120 membres s'installe dans la villa Castrum Romanum et décide la création, le 9 juin 1974 d’une nouvelle Loge : Elle prendra le nom de « Les Vrais Humanistes ».

Aujourd’hui cette dernière continue à vivre une existence riche de tous les apports de ses 46 frères, et ses travaux s’attachent à traiter de sujets philosophiques aussi bien que sociétaux ou symboliques.


L'Acte de Création de La Loge

Acte Création Francs_Maçons Cannes


Nos locaux : Le Temple lieu de nos réunions

Francs_Maçons Cannes


Décors : Un cordon de Vénérable

Francs_Maçons Cannes


Décors : Un tablier de Maçon

Francs_Maçons Cannes